Home > Isolation à 1 € : les précautions à prendre
< Back

Isolation à 1 € : les précautions à prendre

19 novembre 2019 | | AMELIORATION DE L'HABITAT
Isolation à 1 € : les précautions à prendre

L’isolation des combles à 1€ est financée par le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/dispositif-des-certificats-deconomies-denergie


En début d’année 2019, le gouvernement a fixé un montant minimum des certificats d’économie d’énergie pour certains travaux, notamment l’isolation des combles, l’isolation des planchers bas et le remplacement des chaudières fiouls : cette mesure s’appelle la prime coup de pouce. Cela permet à certains organismes de proposer des combles à 1€ en étant entièrement financés par les certificats d’économie d’énergie (CEE).


Les offres disponibles ainsi que les montants de la prime coup de pouce sont présentés sur le site du ministère : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/coup-pouce-economies-denergie-2019-2020

 

Vous  recherchez une entreprise RGE ou un architecte :

 


Pour l’isolation des combles, cela concerne généralement les combles perdus (isolation par insufflation), et il est plus difficile de proposer une isolation à 1€ pour des rampants, car ces travaux sont généralement plus coûteux. La valeur des CEE dépend également de vos revenus, l’offre à 1€ est généralement réservée aux ménages respectant les plafonds de revenus de l’ANAH : https://www.anah.fr/proprietaires/proprietaires-occupants/les-conditions-de-ressources/

 

Si certaines offres sont sérieuses, des démarchages abusifs et des arnaques existent aussi.

 

Afin de vous en prémunir voici nos conseils :

 

  • Refusez les démarchages qui se proposent d’intervenir directement chez vous pour faire les travaux, sans avoir d’abord visité votre logement ;

 

  • Demandez toujours un devis préalable, qui fera apparaître la nature des travaux et la méthodologie utilisée : dépose de l’isolant existant (généralement non compris dans l’offre)? Pose d’un pare-vapeur ? Repérage préalable des réseaux électriques ? etc…

 

  • Vérifiez les performances énergétiques de l’isolant, ainsi que la valeur du CEE proposé et l’organisme financeur.

 

  • Vérifiez la qualification des entreprises. Demandez à avoir les attestations d’assurance décennale et responsabilité civile de l’entreprise, ainsi que le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)

  • Ne versez aucune somme d'argent dans les 7 jours du démarchage

  • Ne signez jamais dans la précipitation. Prenez votre temps et surtout contactez un conseiller du réseau FAIRE - service public de la rénovation énergétique

 

 

Les conseillers de l’ADIL sont à votre écoute, par téléphone, du lundi au vendredi, de 13h30 à 16h00 au 02 97 47 02 30 (centre de Vannes) ou au 02 97 21 74 64 (centre de Lorient) pour des informations sur les aides nationales et locales en faveur de la rénovation énergétique.

L'accompagnement technique est assuré par les plateformes et opérateurs locaux.