Accueil > La visite-accession du département
< Retour

La sécurisation des projets d'accession dans l'ancien des ménages très modestes : la visite-accession

Bénéficiaires


Primo-accédant faisant l’acquisition d’un logement ancien de plus de 5 ans en tant que résidence principale (aucune acquisition antérieure quelle que soit la destination).


Exception: familles devenues monoparentales à la suite d’une séparation du couple avec un ou plusieurs enfants fiscalement à charge.
 
Critères de revebalité

 

  • Le logement doit constituer la première résidence principale et l’unique bien immobilier bâti du demandeur (sauf pour les familles monoparentales).
  • Le revenu fiscal de référence du demandeur (N-2 au 1erjanvier) doit être inférieur au plafond de ressources «très modestes – ANAH».
  • La demande doit impérativement être effectuée avant le début de l’opération, au moment du projet de l’achat du bien et de la mise en place du plan de financement.

 

Modalités de fonctionnement


La visite technique accession est sollicitée par l’ADIL qui identifie le besoin au cours d’un entretien avec le ménage durant lequel l’association apportera un conseil financier et juridique sur la capacité du ménage à accéder à la propriété sans risquer de tomber dans le surendettement. S’il apparaît que des travaux sont à réaliser sur le bien en projet et que le projet est suffisamment avancé, l’ADIL pourra missionner SOLIHA qui réalisera la visite au profit du ménage.


Une seule visite pourra être réalisée par ménage aussi l’ADIL devra s’assurer de ce que la réflexion du ménage est suffisamment avancée.

 

Après réalisation de la visite, un deuxième entretien pourra avoir lieu afin de parfaire le conseil apporté au ménage